Politique

Nouvelles violences entre tribus Nuer et Dinka au Sud-Soudan

Des combats ont opposé lundi dans un secteur sensible du Sud-Soudan les tribus rivales Nuer et Dinka, a indiqué un responsable militaire sans faire état d’un bilan, alors qu’une source indépendante évoquait plusieurs dizaines de morts et de blessés.

Par
Mis à jour le 11 janvier 2010 à 16:57

Nouvelles violences entre tribus Nuer et Dinka au Sud-Soudan © AFP

« Nous disposons d’informations selon lesquelles des civils provenant du comté de Mayom dans l’Etat d’Unité ont attaqué un village du comté de Gogrial-est dans l’Etat de Warrap », a déclaré à l’AFP Kuol Deim Kuol, porte-parole de l’Armée populaire de libération du Soudan (SPLA), l’ex-rébellion sudiste formant aujourd’hui l’armée du Sud-Soudan semi-autonome.

Des membres de la tribu Nuer ont attaqué des villageois de la tribu rivale Dinka, a-t-il précisé. « Nous n’avons pas de détails » sur le nombre de victimes, a-t-il souligné.

« Les combats ont fait 45 morts et 102 blessés », a de son côté indiqué à l’AFP une source indépendante sur le terrain ayant requis l’anonymat. Il n’a pas été possible de confirmer ce bilan auprès des autorités locales.

Toujours dans l’Etat de Warrap, une attaque de Nuer contre un village dinka avait fait au moins 140 morts et 90 blessés en début d’année, a indiqué la semaine dernière un haut responsable de l’ONU au Sud-Soudan.

La Mission des Nations unies au Soudan (Unmis) a exhorté ce week-end les autorités du Sud-Soudan à enquêter sur l’origine de ces violences et a déployé des Casques bleus dans cette zone reculée.

Les combats tribaux ont fait quelque 2. 500 morts et plus de 350. 000 déplacés en 2009 dans l’ensemble du Sud-Soudan, vaste région sous-développée mais gorgée de ressources naturelles qui doit tenir en janvier 2011 un référendum sur son indépendance.