Politique

Ouverture du sommet régional sur le Zimbabwe et Madagascar

Un sommet régional, regroupant cinq chefs d’Etat d’Afrique australe, s’est ouvert jeudi à Maputo pour discuter de la situation à Madagascar et faire le point sur les avancées du gouvernement d’union au Zimbabwe, a constaté un correspondant de l’AFP.

Par
Mis à jour le 14 janvier 2010 à 17:30

Ouverture du sommet régional sur le Zimbabwe et Madagascar © AFP

Les présidents sud-africain Jacob Zuma, zambien Rupiah Banda, namibien Hifikepunye Pohamba et congolais Joseph Kabila se sont retrouvés après la prestation de serment du président mozambicain Armando Guebuza, réélu en octobre.

« Nous voulons saluer le dialogue et les progrès enregistrés au Zimbabwe entre les parties » participant au gouvernement d’union nationale, a déclaré le chef de l’Etat mozambicain qui préside l’organe de sécurité et de défense de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC).

« Nous saluons également les efforts du médiateur de la SADC, le président Zuma, pour appliquer les décisions de notre organisation régionale », a-t-il poursuivi.

La semaine dernière, les ministres des Affaires étrangères de la SADC se sont réunis à Maputo où ils ont discuté de la situation au Zimbabwe et à Madagascar. Leur rapport devait être présenté jeudi soir aux cinq chefs d’Etat, selon le secrétaire général du bloc régional, Tomaz Salomao.

Le président du Zimbabwe Robert Mugabe, qui a assisté à la prestation de serment de M. Guebuza, devait également participer à ce sommet, selon des responsables zimbabwéens. Mais il était absent de la cérémonie d’ouverture, selon un correspondant de l’AFP.