Politique

CAN-2010: L’Angola prend une option sur les quarts, l’Algérie se redresse

L’Angola a un pied en quart de finale de la CAN-2010 après avoir battu le Malawi (2-0) et pris la tête du groupe A dans lequel l’Algérie s’est remis en selle en dominant le Mali (1-0), jeudi.

Par
Mis à jour le 14 janvier 2010 à 21:25

CAN-2010: L’Angola prend une option sur les quarts, l’Algérie se redresse © AFP

Avec 4 points, l’Angola, hôte de cette CAN, est seul aux commandes, et n’aura besoin que d’un match nul contre l’Algérie lors de la dernière rencontre pour se qualifier.

Les Fennecs ainsi que le Malawi comptent un point de moins (3) tandis que le Mali, bon dernier (1 pt), a hypothéqué ses chances, puisque même un succès lundi prochain ne lui garantirait pas un billet pour les quarts.

Après le scénario cauchemardesque de dimanche contre le Mali, où, alors qu’ils menaient 4-0 à 15 minutes du terme, ils avaient vu les Aigles revenir à 4-4, les Angolais sont tranquillement venus à bout de l’étonnant Malawi, vainqueur dans leur premier match 3-0 face à l’Algérie.

Les Palancas Negras (antilopes noires) s’en sont remis à leurs deux vedettes, Flavio et Manucho, pour assommer les Flames. Le premier a ouvert la marque de la tête en début de seconde période (48e) tandis que le second a scellé la victoire des siens à la 54e minute.

L’Algérie a de son côté redressé la barre après l’humiliation initiale. Recadrés par le président de la Fédération algérienne Mohamed Raouraoua et malgré les forfaits, les Fennecs ont réagi.

Sérieux, appliqués, les coéquipiers du maître à jouer Karim Ziani ont ouvert le score avant la mi-temps sur une tête de Halliche (43e) puis ont tenu bon face à des Maliens trop désordonnés et gourmands.

Devant le pays-hôte lundi prochain, l’Algérie devra l’emporter à moins de voir son destin suspendu au résultat de l’autre match du groupe.

Le Mali, qui sera privé de son capitaine Mahamadou Diarra, suspendu, aura fort à faire face au Malawi qui ne voudra sûrement pas laisser passer l’occasion d’accrocher le second succès de son histoire dans une CAN, et pourquoi pas, d’obtenir une qualification pour les quarts.