Politique

Bus togolais: hommage solennel à Lomé en présence du président

Le président togolais Faure Gnassingbé, le Premier ministre Gilbert Fossoun Houngbo, ainsi que plusieurs ministres et députés ont assisté vendredi à un hommage solennel à la mémoire des victimes de l’équipe nationale de football dont le bus avait été mitraillé le 8 janvier en Angola.

Par
Mis à jour le 15 janvier 2010 à 13:48

Bus togolais: hommage solennel à Lomé en présence du président © AFP

L?attaque, revendiquée par des indépendantistes dans l’enclave de Cabinda, a coûté la vie à deux personnes de l?encadrement, le chargé de communication Stanislas Ocloo et l?entraîneur adjoint Abalo Amélété.

Les joueurs de la sélection nationale, ainsi que l?encadrement technique conduits par l?attaquant de Manchester City (1re div. anglaise) Emmanuel Adebayor, étaient également présents au grand complet devant les deux cercueils couverts du drapeau national et disposés face à une petite tribune officielle.

Des diplomates accrédités à Lomé ainsi que des responsables politiques, dont certains d’opposition, se sont joints à la cérémonie empreinte d’émotion.

Non loin de la tribune officielle, figurait une grande affiche avec la photo des deux victimes et cette inscription: « Nos pensées sont avec vous ».

« Stanislas et Amélété, votre bravoure nous ont toujours permis d?aller très loin. Vous avez été toujours de vrais combattants. Malheur à tous ceux qui vous ont assassinés, car vous avez été victimes d?un crime odieux », a déclaré Emmanuel Adebayor, debout devant les deux cercueils, pendant l?oraison funèbre.

« Nous vous porterons toujours dans nos coeurs, car vous avez été de vrais combattants », a souligné le « chouchou » du public sportif togolais.

Le Togo avait observé trois jours de deuil national de lundi à mercredi.

Le Togo a rappelé son équipe nationale de la Coupe d?Afrique des nations (CAN) qui a démarré le 10 janvier en Angola.