Politique

Algérie: placement sous contrôle judicaire du Pdg de Sonatrach confirmé

Le ministre algérien de l’Energie Chakib Khelil a confirmé dimanche à Alger au cours d’une conférence de presse, le placement sous contrôle judicaire du Pdg du groupe pétrolier public Sonatrach, Mohamed Meziane, sans préciser les accusations portées contre lui.

Par
Mis à jour le 17 janvier 2010 à 13:26

Algérie: placement sous contrôle judicaire du Pdg de Sonatrach confirmé © AFP

« Le Pdg de Sonatrach, le vice-président chargé de la commercialisation et de hauts cadre de la compagnie ont été placés sous contrôle judiciaire » et « les vice-présidents chargés des activités amont et des transports par canalisations ont été placés sous mandat de dépôt », a déclaré M. Khelil.

« Je ne peux pas préciser les motifs des inculpations car je ne connais le dossier que par ce qu’en a donné la presse », a-t-il ajouté.

« Tous ces cadres sont présumés innocents jusqu’à ce que la justice prouve leur culpabilité », a-t-il insisté.

Il a confirmé que le vice-président pour les activités « aval » de Sonatrach, Abdelhafid Feghouli, assurait l’intérim à la tête du groupe pétrolier.

Jeudi, la presse algérienne avait révélé que Mohamed Meziane avait été inculpé dans le cadre d’une enquête portant sur de présuméEs malversations ainsi que trois vice-présidents, plusieurs hauts cadres de la société et des dirigeants de bureaux d’études dont les deux fils de M. Meziane, placés pour leur part sous mandat de dépôt.