Politique

Nigeria: couvre-feu à Jos, 9 tués dans des violences religieuses

Les autorités de l’Etat central de Plateau, au Nigeria, ont imposé dimanche un couvre-feu nocturne à Jos, après des violences religieuses qui ont tué 9 personnes, ont annoncé des responsables officiels et la population.

Par
Mis à jour le 17 janvier 2010 à 18:24

Nigeria: couvre-feu à Jos, 9 tués dans des violences religieuses © AFP

« Le gouvernement a imposé un couvre feu de douze heures, de six heures du soir à six heures du matin, dans la ville, à la suite de violences dans le secteur de Nassarawa Gwom de cette localité », a dit à l’AFP le responsable de l’information de l’Etat, Gregory Yenlong.

Des habitants ont indiqué que neuf personnes avaient été tuées et six autres blessées dans des affrontements entre chrétiens et musulmans.

« J’étais à l’hôpital universitaire de Jos quand j’ai vu neuf cadavres et six blessés à coups de machette admis », a dit à l’AFP un journaliste local et résident Musa Habibu.

Plusieurs maisons et véhicules ont été incendiés, selon lui. « Je peux voir des volutes de fumée noire qui montent de plusieurs habitations de Nassarawa Gwom », a-t-il précisé.