Politique

Nigeria: une épidémie de fièvre de Lassa fait 17 morts dans le nord

Nigeria: une épidémie de fièvre de Lassa fait 17 morts dans le nord © AFP

Une épidémie de fièvre de Lassa dans l'Etat de Kebbi, dans le nord-ouest du Nigeria, a fait 17 morts et des dizaines de contaminés depuis un mois, a-t-on appris mardi de source médicale.

« Nous avons pour l’instant perdu 17 personnes dans l’épidémie de fièvre de Lassa qui a commencé il y a environ un mois. De nombreuses personnes ont été contaminées par la maladie », a indiqué à l’AFP l’épidémiologiste en chef de l’Etat, Shehu Mohammed, joint par téléphone.

Cette maladie hémorragique est endémique au Nigeria où elle a été découverte en 1969. Depuis environ deux ans, une augmentation des cas enregistrés a été observée.

L’épidémie dans l’Etat de Kebbi s’est déclarée dans trois zones, dont la capitale Birnin-Kebbi où neuf personnes sont décédées, a précisé M. Mohammed.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a dépêché sur place des experts venus d’Afrique du Sud et des Pays-Bas, a-t-il précisé.

Tirant son nom d’une localité du nord du Nigeria où elle a été découverte, la fièvre de Lassa est une infection virale sévissant de manière endémique au Nigeria, en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Elle est asymptomatique dans 80% des cas, mais pour les autres elle peut provoquer des atteintes sévères, notamment hémorragiques ou neurologiques.

La transmission se fait par les animaux (principalement via les sécrétions de rongeurs) puis par contact direct avec du sang, des urines, des selles ou d’autres liquides biologiques d’une personne atteinte.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte