Politique

Rwanda: Ban Ki-moon « déçu » par la fuite du rapport de l’Onu

Le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon s’est déclaré mercredi « déçu » par la fuite d’un rapport de l’Onu accusant le Rwanda de crimes graves en RDC entre 1996 et 1998, à l’issue d’une rencontre à Kigali avec le président Paul Kagame.

Par
Mis à jour le 8 septembre 2010 à 14:22

Rwanda: Ban Ki-moon « déçu » par la fuite du rapport de l’Onu © AFP

« Le président (Kagame) et moi-même sommes déçus par la fuite du projet de rapport » sur les crimes commis en RD Congo, a déclaré Ban Ki-moon à la presse.

« Nous avons convenu de poursuivre le dialogue sur toutes ces questions quand le président Kagame se rendra à New York ce mois-ci », a poursuivi le secrétaire général de l’Onu, à l’issue d’une visite de moins de 24h au Rwanda.

Le but de cette visite était de calmer la colère du Rwanda et de dissuader le président Kagame de retirer ses 3. 550 soldats des forces internationales de paix au Soudan, comme il menace de le faire en protestation contre ce rapport, dont la version définitive doit être publiée le 1er octobre.

Le projet de ce texte, dont l’AFP a obtenu une copie, accuse l’armée rwandaise de possibles crimes de génocide commis lors de la première guerre en République démocratique du Congo (1996-1998) à l’encontre des Hutu rwandais réfugiés dans ce pays.