Politique

Viols en RDC: Paris soutient la volonté de l’ONU de « remédier » aux dysfonctionnements

La France appuie pleinement les Nations unies dans leur volonté de « remédier » aux « dysfonctionnements » de leur force en République démocratique du Congo, qui n’a su empêcher des viols massifs cet été dans l’est, a indiqué jeudi le ministère des Affaires étrangères.

Par
Mis à jour le 9 septembre 2010 à 13:56

Viols en RDC: Paris soutient la volonté de l’ONU de « remédier » aux dysfonctionnements © AFP

Le sous-secrétaire général chargé des opérations de maintien de la paix, Atul Khare, avait admis mardi que les Casques bleus avaient failli à leur mission en se montrant incapables d’empêcher ces viols systématiques dont ont été victimes plus de 500 femmes et enfants au Nord et Sud-Kivu en juillet et août.

La France « se félicite de la volonté » du secrétariat général de l’ONU « d’étudier avec rigueur et transparence les dysfonctionnements de la Monusco (Mission de l’ONU en RDC), et d?y remédier », a déclaré le porte-parole du Quai d’Orsay, Bernard Valero, lors d’un point-presse régulier.

Elle appuie aussi « les appels du secrétariat général et du Conseil de sécurité pour que les responsables de ces crimes soient activement recherchés, jugés et punis », et « soutiendra toutes les démarches engagées dans ce sens ».