Politique

Côte d’Ivoire: adoption de la liste électorale définitive

Une liste électorale définitive de quelque 5,7 millions d’inscrits, en vue du scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire fixé au 31 octobre après de multiples reports depuis 2005, a été adoptée jeudi, selon un décret signé par le chef de l’Etat Laurent Gbagbo.

Par
Mis à jour le 9 septembre 2010 à 15:15

Côte d’Ivoire: adoption de la liste électorale définitive © AFP

Environ 5,725 millions de personnes figurent sur la liste, indique le décret présidentiel signé lors d’une cérémonie à Abidjan en présence notamment du gouvernement et du représentant de l’ONU Youn-jin Choi. La population ivoirienne est estimée à environ 20 millions de personnes.

« Nous sommes à la fin de nos peines » et désormais « chacun peut aller faire campagne pour les élections », a commenté M. Gbagbo.

Deux ans après le début du recensement électoral et à l’issue de nombreux retards et conflits entre acteurs politiques, l’adoption de la liste marque une étape majeure dans la sortie de crise ivoirienne et l’application de l’accord de paix signé en 2007 à Ouagadougou.

Dans ce pays de forte et ancienne immigration, la question de la citoyenneté et de la nationalité est en effet au coeur de la crise née en 2002 du putsch manqué de l’ex-rébellion des Forces nouvelles (FN), qui a coupé la Côte d’Ivoire en un sud loyaliste et un nord tenu par les FN.