Politique

Centrafrique: 16 morts dont deux civils lors d’attaques de la LRA

Deux attaques lundi et mardi de la rébellion ougandaise de la LRA (Armée de résistance du Seigneur) ont fait 16 morts dont 2 civils dans le nord de la Centrafrique, a affirmé une source à la gendarmerie de Birao (nord) jeudi.

Par
Mis à jour le 9 septembre 2010 à 19:32

Centrafrique: 16 morts dont deux civils lors d’attaques de la LRA © AFP

La LRA a attaqué à deux reprises la localité de Ouandda Djallé (nord) lundi et mardi, rencontrant d’abord la résistance des habitants, puis celle d’éléments de l’ex-rébellion de l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR) venus en renfort, selon un gendarme de Birao (chef lieu de la préfecture où se trouve Ouandda Djallé) joint par téléphone depuis Bangui.

Les éléments de l’UFDR ont ensuite pris en chasse les assaillants mercredi et libérés 45 villageois de la préfecture voisine de la Haute-Kotto (centre-est), notamment aux alentours de la zone minière de Bria, toujours selon cette source.

« Lors de la première attaque (lundi), cinq rebelles ont été tués, ainsi que deux membres du comité d’autodéfense de Ouandda Djallé. Un troisième élément a été grièvement blessé », a expliqué la source.

« Mécontents de cette résistance, les élements de la LRA ont encore lancé le lendemain (mardi) une seconde attaque, mais ils ont été très vite repoussés par des éléments de l’UFDR venus secourir les habitants de Ouandda Djallé. Cette seconde attaque a fait 9 morts parmi les rebelles qui se sont repliés dans les montagnes surplombant la localité », a-t-elle poursuivi.