Politique

Zimbabwe: cinq Américains arrêtés pour pratique de médecine sans permis

Quatre médecins et un membre du personnel administratif américains ainsi qu’un médecin local ont été arrêtés vendredi par la police au Zimbabwe pour exercice illégal dans des cliniques zimbabwéennes, a annoncé samedi à l’AFP l’avocat des accusés.

Par
Mis à jour le 11 septembre 2010 à 13:11

Zimbabwe: cinq Américains arrêtés pour pratique de médecine sans permis © AFP

« Ils sont accusés de pratique de la médecine sans permis et de distribution de médicaments sans licence pharmaceutique », a indiqué l’avocat Jonathan Samukange. « Ils sont venus ici pour aider le pays, ils sont volontaires », a-t-il ajouté.

Les volontaires travaillaient dans une clinique d’Harare et dans un orphelinat de Mtoko (nord-est). Ils sont détenus à la prison centrale de la capitale zimbabwéenne en attendant leur comparution aujourd’hui, selon leur avocat.

Le quotidien d’Etat, The Herald, indique qu’ils appartiennent à un groupe religieux international qui s’occupe de patients contaminés par le virus du sida. Le journal cite un responsable de la police pour lequel seuls deux des américains arrêtés sont médecins.

Le secteur public de la santé zimbabwéen reste sinistré par les années de crise économique et politique au cours desquelles la plupart des cliniques et hôpitaux ont fermé.

Les établissements de santé avaient néanmoins rouvert après la mise en place du gouvernement d’union du président Robert Mugabe et du premier ministre Morgan Tsvangirai en février 2009.