Politique

Radio Okapi reçoit un prix international pour la liberté de la presse

Radio Okapi, gérée par les Nations unies et la fondation Hirondelle en République démocratique du Congo, a reçu dimanche à Vienne le prix « Pionnier des médias libres » décerné par l’Institut international de presse, a indiqué l’IPI dans un communiqué.

Par
Mis à jour le 12 septembre 2010 à 23:05

Radio Okapi reçoit un prix international pour la liberté de la presse © AFP

La remise du prix au rédacteur en chef de la station Léonard Mulamba a eu lieu dans le cadre du congrès de l’organisation de défense de la liberté de la presse, qui fête le 60e anniversaire de sa création.

Basée à Kinshasa, Radio Okapi contribue par ses émissions depuis 2002 aux efforts de paix dans l’ancien Zaïre « en permettant la diffusion libre de flux d’informations », selon le communiqué de l’IPI.

En huit ans Radio Okapi « a changé la manière de faire du journalisme en RDC », salue également l’organisation, basée à Vienne.

La station est « un exemple éclatant non seulement pour les autres médias dans les régions en conflit ou post-conflit, mais aussi pour les autres stations de radio à travers le monde », a déclaré la directrice par intérim de l’IPI, Alison Bethel McKenzie, citée dans un communiqué.

La fondation Hirondelle a dédié ce prix à deux journalistes de Radio Okapi, Serge Maheshe et Didace Namujimbo, assassinés à Bukavu (est de la RDC) en 2007 et 2008.

La fondation est une organisation de journalistes qui crée des médias indépendants dans des zones de crise depuis 1995.