Politique

Cameroun: hospitalisation d’un ex-ministre des Finances incarcéré

L’ex-ministre camerounais des Finances Polycarpe Abah Abah, écroué en 2008 pour détournement présumé de fonds, a été admis la semaine dernière à l’hôpital central de Yaoundé et y demeurait lundi sous haute surveillance sécuritaire, a constaté un journaliste de l’AFP.

Par
Mis à jour le 13 septembre 2010 à 14:16

Cameroun: hospitalisation d’un ex-ministre des Finances incarcéré © AFP

Admis à l’hôpital vendredi selon son entourage, M. Abah Abah (né en 1954) est hospitalisé au « Pavillon spécial haut standing » de l’établissement à l’entrée duquel plusieurs agents de forces de sécurité, en armes, gilets pare-balles et casques, montaient la garde.

M. Abah Abah « est malade depuis une semaine, mais c’est vendredi qu’il a été évacué à l?hôpital », a affirmé un de ses avocats, Me Jean-Marie Nouga.

« Il présente des symptômes (du) genre vertiges et étourdissement puisqu?il n’arrive pas tout à fait à trouver l’équilibre quand il est debout. (. . . ) Pour le moment, on n’a pas encore identifié l’origine de son malaise. Mais il est très mal en point », a précisé un membre de sa famille joint par l’AFP.

La même source ayant requis l’anonymat a ajouté que les examens se poursuivaient lundi à l’hôpital.

Polycarpe Abah Abah est poursuivi en justice avec cinq autres personnes pour détournement de deniers publics de plus de 6,2 milliards de FCFA (près de 9,5 millions d’euros), selon le tribunal qui le juge.

Ouvert fin mars 2010, son procès n’a pas encore connu de verdict.

Ancien directeur des impôts, M. Abah Abah avait été promu ministre de l’Economie et des Finances en 2004. Il a été interpellé en mars 2008, quelques temps après avoir été démis de ses fonctions. En janvier, il a été inculpé une deuxième fois dans le cadre d’une autre affaire de détournement de fonds publics.