Politique

Enlèvements au Niger: Areva n’a « jamais refusé aucune aide d’aucune sorte »

Areva a assuré lundi n’avoir « jamais refusé aucune aide d’aucune sorte » pour la protection de ses salariés au nord-Niger, rejetant des accusations de Niamey selon lesquelles le groupe nucléaire français aurait préféré une société privée à un soutien de l’armée nigérienne.

Par
Mis à jour le 20 septembre 2010 à 08:30

Enlèvements au Niger: Areva n’a « jamais refusé aucune aide d’aucune sorte » © AFP

Areva a reconnu lundi « sans doute un ensemble de complicités, de défaillances » dans la protection de ses expatriés à Arlit, dans le nord du Niger, où ont été enlevés jeudi cinq Français et deux Africains travaillant pour le groupe nucléaire français et son sous-traitant Satom.