Politique

Madagascar: élections municipales anticipées le 20 décembre

Le régime en place à Madagascar, la Haute autorité de transition (HAT), a décidé de convoquer des élections municipales anticipées le 20 décembre, a-t-on appris mardi de source officielle.

Par
Mis à jour le 21 septembre 2010 à 13:03

Madagascar: élections municipales anticipées le 20 décembre © AFP

« Les élections des membres des conseils et des maires de communes urbaines et des communes rurales vont être tenues le lundi 20 décembre 2010 », indique un communiqué de la HAT rendant compte des décisions d’un Conseil des ministres organisé lundi soir.

Cette décision fait suite à un tollé provoqué par une des résolutions de la « conférence nationale » la semaine dernière, chargée d’élaborer un programme de sortie de crise politique.

Samedi, les 2. 000 votants de la « Conférence nationale » avaient opté pour une résolution prévoyant la destitution de tous les maires et chefs de région, provoquant un tollé parmi les élus.

La décision des autorités d?organiser des élections municipales dès décembre contourne la résolution des conférenciers mais « c?est une mesure à la fois légale et allant dans le sens de l?apaisement », a expliqué M. Rajoelina devant la presse lundi.

Alors premier magistrat d?Antananarivo, M. Rajoelina avait renversé le président Marc Ravalomanana le 17 mars 2009, plongeant le pays dans une grave crise politique qui n?est toujours pas résolue.

La « Conférence nationale » était la première étape d?un processus de transition devant aboutir à une présidentielle en mai 2011, mais ce schéma est dénoncé par l?opposition radicale qui le juge « unilatéral », et n?est pas non plus reconnu par la communauté internationale.

Ceux parmi les quelque 1. 500 maires en poste souhaitant se représenter devront démissionner avant le scrutin, a indiqué l?homme fort de la transition.

Aucune précision n?a été donnée concernant les chefs de région, qui devraient eux aussi être remplacés par des autorités provisoires.

La dernière élection communale avait eu lieu en décembre 2007, date à laquelle Andry Rajoelina s?était emparé de la mairie d?Antananarivo, véritable tremplin dans la vie politique malgache.