Politique

Burundi: au moins six mineurs tués dans l’effondrement d’une mine

Au moins six mineurs ont été tués, trois grièvement blessés et quatre sont portés disparus à la suite de l’effondrement mercredi d’une mine de cassitérite dans la commune de Kabarore, à 120 km au nord de Bujumbura, a-t-on appris de sources concordantes.

Par
Mis à jour le 22 septembre 2010 à 15:29

Burundi: au moins six mineurs tués dans l’effondrement d’une mine © AFP

« Ce (mercredi) matin, de 13 à 15 mineurs sont entrés dans une mine de cassitérite pour y travailler mais vers 09H00 (07H00 GMT), la mine s’est effondrée sur eux à cause des pluies abondantes des derniers jours », a annoncé à l’AFP Mathias Manirumva, secrétaire communal de Kabarore, joint au téléphone par l’AFP.

L’information a été confirmée par des sources policières de la province de Kayanza (nord), où se trouve la commune de Kabarore.

« Toute la population s’est rendue immédiatement sur place et a commencé les opérations de sauvetage. Nous avons retrouvé six morts et nous avons pu extraire de la mine trois mineurs » blessés, a-t-il poursuivi.

« Nous continuons d’essayer de dégager cette mine pour tenter de retrouver ceux qui sont encore prisonniers dans cette montagne, mais il faut reconnaître qu’il n’y a pas beaucoup d’espoir de les retrouver vivants », a reconnu le responsable administratif, qui a expliqué que « de tels incidents sont très fréquents ici, car toutes ces montagnes sont totalement trouées ».

Chaque année, des accidents mortels sont signalés dans les nombreuses mines d’or, de cassitérite (minerai d’étain, utilisé dans la soudure) ou de wolframite (minerai de tungstène) que compte le Burundi, toutes exploitées artisanalement.