Politique

Piraterie: un navire espagnol libère un bateau de pêche kenyan en Somalie

Le navire amphibie espagnol « Galicia » a libéré vendredi un bateau de pêche kenyan capturé par des pirates dans les eaux somaliennes, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

Par
Mis à jour le 24 septembre 2010 à 17:06

Piraterie: un navire espagnol libère un bateau de pêche kenyan en Somalie © AFP

« Le navire de l’armée espagnole, qui patrouillait dans les eaux de l’océan Indien, a détecté le radar arrêté du bateau piraté », a indiqué le ministère dans un communiqué.

Les militaires, qui ont aperçu les membres du bateau –un dhow, embarcation traditionnelle de la corne de l’Afrique– leur faire des signes pour attirer leur attention, ont procédé à l’assaut du bateau, en accord avec l’opération européenne anti-piraterie Atalanta.

A bord se trouvaient « quatre pirates qui ont reconnu leur condition et ont été interpellés sans opposer de résistance », indique le communiqué.

Les dix pêcheurs libérés ont expliqué qu’au moment de la libération, leur bâteau était à la dérive car il n’avait plus de carburant. Une deuxième embarcation venait alors de s’enfuir, avec les armes et le reste des pirates à son bord.

Un hélicoptère du « Galicia » tente maintenant de localiser cette deuxième embarcation.

L’Espagne participe activement à l’opération européenne Atalanta qui a permis en 2010 de désarticuler 85 organisations criminelles et plus de 1. 000 pirates, soit cinq fois plus qu’en 2009.