Politique

RDC: les troupes gouvernementales commettent viols et tueries

Par
Mis à jour le 14 octobre 2010 à 21:44

RDC: les troupes gouvernementales commettent viols et tueries © AFP

Les troupes gouvernementales commettent des viols et des tueries dans l’Est de la République démocratique du Congo, a affirmé jeudi l’envoyée spéciale de l’ONU pour les violences sexuelles dans les conflits, Margot Wallström.

« Il y a déjà des informations de soldats de maintien de la paix de la Monusco (la Mission de l’ONU en République démocratique du Congo) sur le terrain selon lesquelles des viols, des tueries et des pillages ont été perpétrés par des soldats des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) », a-t-elle affirmé devant le Conseil de sécurité.

« La possibilité que les mêmes communautés qui ont été brutalisées en juillet et en août par les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et des éléments Maï-Maï souffrent maintenant d’exactions aux mains des troupes des FARDC est inimaginable et inacceptable », a-t-elle ajouté.

Jusqu’à 500 personnes, dont des enfants, ont été violés fin juillet-début août, par une coalition d’au moins 200 combattants Maï-Maï et des FDLR dans 13 villages de l’est du pays, selon l’ONU.