Politique

Présidentielle au Libéria: accord de l’opposition pour une candidature unique

Par
Mis à jour le 25 octobre 2010 à 17:06

Présidentielle au Libéria: accord de l’opposition pour une candidature unique

L’ancienne vedette internationale du football professionnel, Georges Weah, a conclu lundi une alliance avec un important responsable de l?opposition pour une candidature unique à la présidentielle libérienne prévue fin 2011, a-t-on appris auprès de leurs formations.

George Weah a « signé un accord avec maître Charles Brumskine, pour que le CDC (Congrès pour le changement démocratique de Georges Weah) et le LP (Parti de la liberté de Charles Brumskine) fassent front commun lors des prochaines élections présidentielles », indique un communiqué des deux partis rendu public lundi.

« Nous allons présenter un même ticket à la présidentielle », a précisé George Weah sur la radio privée Kings FM.

Les discussions vont se poursuivre pour désigner les deux candidats à la présidence et à la vice-présidence, ont indiqué les deux formations.

Les candidats du CDC et du LP s’étaient respectivement classés premier et troisième au premier tour de la présidentielle libérienne de 2005 remportée par Ellen Johnson Sirleaf au deuxième tour.

M. Weah est l’ancien rival malheureux de Mme Sirleaf à cette présidentielle.

Le CDC a déjà conclu avec au moins sept partis de l’opposition une alliance similaire pour une candidature unique. Il avait notamment conclu en août dernier un accord avec trois partis dont le National patriotic party (NPP) de l’ancien président libérien Charles Taylor.

Réagissant à cette alliance entre le CDC et le LP, la présidente libérienne a estimé qu’elle « n?a rien d?inquiétant pour elle. Au contraire, je trouve que c?est une bonne idée »

« Avoir peur ? Non. Au contraire je salue un tel accord. Je salue les alliances et la fusion entre les partis de l?opposition », a-t-elle affirmé sur la radio d’Etat.

Elue en 2005 première femme présidente d’Afrique, elle a annoncé en janvier sa candidature pour un deuxième mandat malgré une promesse antérieure de ne pas se représenter.

Les prochaines législatives et présidentielle sont prévues en octobre 2011.