Politique

Congo: un agro-industriel malaisien va investir 300 millions de dollars

Une société malaisienne va investir 300 millions de dollars (près de 228 millions d?euros) sur 15 ans dans un complexe agro-industriel de palmiers à huile dans le nord du Congo, a annoncé samedi le ministre de l?agriculture, Rigobert Maboundou.

Par
Mis à jour le 18 décembre 2010 à 20:42

« La société Atama Plantation de la Malaisie a décidé d?investir 300 millions de dollars pour mettre en valeur 470. 000 hectares dont 180. 000 de palmeraies, et 290. 000 pour les industries auxiliaires, pour une production industrielle d?huile de palme estimée à 90. 000 tonnes par an », a indiqué M. Maboundou.

Le ministre congolais de l?agriculture a conclu avec le PDG de l?entreprise malaisienne, Chua Seong Yong, un « contrat de concession » des terres à exploiter. Les zones à exploiter, a expliqué le ministre, sont réparties sur les régions de la Cuvette (nord) et de la Sangha (nord-ouest).

« Le développement des plantations va créer 20. 000 emplois dans les plantations », a affirmé M. Seong Yong.

« Atama Plantation prévoit le développement des industries en aval telles que les huiles comestibles et les produits pharmaceutiques », a-t-il ajouté.

Jusque-là les entreprises malaisiennes étaient présentes au Congo dans l?exploitation forestière, notamment dans le sud.

Le Congo dispose de 10 à 12 millions d?hectares de terres exploitables. Mais ses importations de denrées sont estimées à 130 milliards de Fcfa (198 millions d?euros) par an par l?Organisation de l?ONU pour l?alimentation et l?agriculture (FAO).