Politique

Tunisie: départ du ministre de la Communication après des troubles sociaux

Par
Mis à jour le 29 décembre 2010 à 15:49

Le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali a effectué un remaniement ministériel marqué par le remplacement du ministre de la Communication Oussama Romdhani, après des troubles sociaux dans la région de Sidi Bouzid, a annoncé mercredi le Premier ministre Mohamed Ghannouchi.

Cet aménagement du gouvernement se produit dans la foulée des troubles sociaux qui ont secoué la Tunisie ces derniers jours à la suite d’une tentative de suicide d’un jeune vendeur ambulant de légumes et de fruits dans la région de Sidi Bouzid (centre-ouest).

M. Romdhani a été remplacé par Samir Laabidi, ministre de la Jeunesse et du Sport dont le poste a été confié à Abdelhamid Slama. On ignorait mercredi si M. Romdhani allait être appelé à d’autres fonctions dans le gouvernement.

Dans le cadre de ce remaniement, Kamel Omrane a été nommé ministre des Affaires religieuses, en remplacement de Boubaker El Akhzouri.

Slimane Ourak (bien Ourak) a été nommé ministre du Commerce et de l’artisanat en remplacement de Ridha Ben Mosbah et Abdelwaheb Jmal a été nommé Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères chargé des Affaires européennes.

Un peu plus tôt dans la journée, le Parti démocratique progressiste (PDP, opposition légale) avait appelé à la démission des ministres de l’Intérieur et de la Communication, les jugeant responsables de la dégradation de la situation à la suite des troubles sociaux de Sidi Bouzid.