Politique

Tunisie: l’armée donne l’assaut au palais présidentiel

L’armée tunisienne a donné dimanche l’assaut au palais présidentiel de Carthage dans lequel sont retranchés des éléments de la garde présidentielle de Ben Ali, selon une source sécuritaire tunisienne.

Par
Mis à jour le 16 janvier 2011 à 19:01

« L’armée a donné l’assaut au palais de Carthage où se retranchent des éléments de la garde présidentielle » de l’ex-président Ben Ali, qui a fui vendredi la Tunisie, a indiqué sans plus de précisions la source sécuritaire tunisienne, sous couvert de l’anonymat.

Un habitant de la banlieue huppée de Carthage a dit entendre « des échanges de tirs » à proximité. Il a ajouté que l’armée avait établi un large périmètre de sécurité autour du palais présidentiel.

Une habitante de Carthage a ajouté voir au loin « au moins deux hélicoptères qui survolent le secteur de la présidence ».

Selon la télévision publique, des policiers se trouvant dans l’enceinte de l’école des Hautes études commerciales (HEC), près du palais présidentiel, ont appelé l’armée à les secourir, disant qu’ils étaient pris sous le feu.