Politique

Gabon : première prise de parole publique depuis six mois pour Ali Bongo Ondimba

Le président Ali Bongo Ondimba lors du conseil des ministres du mardi 26 février 2019, à Libreville. © Présidence de la République du Gabon.

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, qui se remet d'un accident vasculaire-cérébral survenu fin octobre 2018, va s'adresser à la nation ce samedi à 19h GMT, a annoncé le porte-parole de la présidence, Ike Ngouoni, sur son compte Twitter.

Ali Bongo Ondimba « s’adressera à la nation dans une allocution télévisée ce samedi 8 juin 2019 à 20h (locales) à l’occasion du dixième anniversaire du décès » de son père le « président Omar Bongo Ondimba », écrit le porte-parole.

Une grande messe œcuménique se déroulait samedi dans le luxueux palais présidentiel du bord de mer à Libreville pour le dixième anniversaire de la mort de « Papa » Bongo, décédé le 8 juin 2009 à Barcelone.

Entouré de plusieurs homologues africains et de nombreuses personnalités politiques gabonaises, le président Ali Bongo Ondimba a assisté à cette messe, assis au côté de son épouse Sylvia, lui tenant la main, selon des images diffusées par la télévision nationale qui retransmettait l’événement en direct.


>>> À LIRE – Gabon : ballet diplomatique à Libreville avant les commémorations de la mort d’Omar Bongo Ondimba


Après cinq mois de convalescence à l’étranger à la suite de son accident vasculaire-cérébral (AVC), Ali Bongo est rentré le 23 mars à Libreville pour un « retour définitif ».

Première déclaration publique depuis le 31 décembre

Le chef de l’État s’était adressé à la nation dans un bref discours de fin d’année, enregistré à Rabat, lieu de sa convalescence, diffusé le 31 décembre. Puis, marchant à l’aide d’une canne, il avait prononcé quelques mots à son arrivée à Libreville.

Depuis, il n’a fait aucune déclaration publique mais a multiplié les entretiens au palais présidentiel avec des chefs d’État africains, dont les présidents sénégalais et ivoirien, Macky Sall et Alassane Ouattara. Il s’est également entretenu mercredi avec le président tchadien Idriss Déby Itno.

Ali Bongo Ondimba est au pouvoir depuis 2009, après avoir succédé à son père, Omar Bongo, qui dirigeait le pays depuis 1967.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte