Politique

Ouganda: accord avec Tullow Oil autour du litige fiscal avec Heritage

Ouganda: accord avec Tullow Oil autour du litige fiscal avec Heritage

Ouganda: accord avec Tullow Oil autour du litige fiscal avec Heritage © AFP

Le gouvernement ougandais et la société pétrolière britannique Tullow Oil ont mis fin au litige fiscal qui les opposait et retardait le lancement des travaux d’une nouvelle raffinerie dans l’ouest du pays, a-t-on appris de source proche du dossier mardi.

Le litige était né de la vente à Tullow des actifs ougandais du canadien Heritage, le groupe canadien refusant de verser les 404 millions de dollars de taxe demandés par le Trésor public ougandais sur cette transaction de 1,45 milliard de dollars.

Heritage, qui estimait que cette taxe sur ses bénéfices n’était pas en vigueur lors de son installation en Ouganda, n’avait versé que 121 millions de dollars et avait placé le solde sur un compte bloqué en attendant la résolution du litige.

Une fois finalisé, cet accord permettra à Tullow de vendre un tiers de sa participation en Ouganda au français Total et au chinois CNOOC, ce qui ouvrirait la voie à la construction d’une raffinerie de 10 milliards de dollars dans la riche région du lac Albert.

« Une annonce pourrait être faite dans quelques jours », selon une source au sein de Tullow, qui a requis l’anonymat.

Interrogé sur le fait de savoir si Tullow avait accepté de régler la somme demandée par les autorités ougandaises, cette source a répondu: « en gros, oui ».

Le ministre ougandais de l’Energie Simon Dujanga a confirmé de son côté que les négociations étaient sur le point d’être finalisées.

« Nous sommes en train de finaliser ce dossier. (. . . ) Dans quelques jours nous devrions pouvoir conclure cette affaire », a déclaré M. Dujanga à l’AFP.

Les réserves ougandaises de pétrole sont estimées à 2,5 milliards de barils et la raffinerie envisagée pourrait à terme produire plus de 200. 000 barils par jour.

En janvier Tullow avait estimé pouvoir entamer la production en 2012, tout en précisant que la raffinerie ne tournerait pas à plein régime avant plusieurs années.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte