Politique

Algérie: Bouteflika veut réformer la loi sur l’information

| Par AFP
Algérie: Bouteflika veut réformer la loi sur l’information

Algérie: Bouteflika veut réformer la loi sur l'information © AFP

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a chargé lundi le gouvernement de lancer, en concertation avec les média, l’élaboration d’un projet de loi organique sur l’information, selon un communiqué du Conseil des ministres de lundi.

M. Bouteflika a également rappelé qu’il dépénalisera, ainsi que promis le 15 avril, le délit de presse qu’il avait lui-même introduit en 2001 et qui pouvait mener à la prison.

« Outre le projet de loi sur la dépénalisation du délit de presse que nous examinerons aujourd’hui, le gouvernement est chargé, en concertation avec la famille de la presse, de diligenter l’élaboration du projet de loi organique relative à l’information », a indiqué le président Bouteflika à l’ouverture du conseil des ministres.

En plus des nouvelles garanties juridiques sur la liberté de la presse que cette future loi consolidera, « nous travaillerons à une modernisation de l’espace médiatique », a encore indiqué le chef de l’Etat avec la mise en place d’une commission indépendante d’experts nationaux.

Elle aura pour mandat « de proposer les voies et les moyens d’améliorer le paysage audiovisuel, de promouvoir la communication par le biais des nouvelles technologies de l’information et d’identifier les domaines à travers lesquels l’aide publique contribuera à l’épanouissement de la presse écrite », a-t-il précisé.

Le président algérien a annoncé aussi qu’une autorité de régulation des médias sera instaurée une fois la nouvelle loi sur l’information promulguée. Celle-ci aura pour mission de « veillera au respect des principes consacrés par la liberté d’expression, de garantir un accès équitable des partis politiques aux médias audiovisuels et de concourir au respect de l’éthique et de la déontologie », a-t-il dit.

Enfin le gouvernement est également chargé de préparer les projets de lois relatives à la publicité et aux sondages médiatiques.

L’Algérie est dotée d’environ 80 publications écrites, publiques et privées. Mais l’audiovisuel reste encore l’apanage de l’Etat.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer