Politique

Naufrage en RDC: au moins 50 morts et 35 disparus

Naufrage en RDC: au moins 50 morts et 35 disparus © AFP

Au moins 50 personnes sont mortes noyées et 35 autres sont portées disparues dans le naufrage mercredi soir d'une embarcation sur une rivière du nord-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris vendredi auprès du gouvernement provincial.

L’embarcation, une grande pirogue motorisée, transportait au moins 200 passagers, et « jusqu’à hier (jeudi) on a compté 115 rescapés et 50 corps repêchés du fleuve difficilement, les autres (passagers) sont certainement perdus ou enfouis dans l’eau », a déclaré à l’AFP la porte-parole du gouvernement de la province de l’Equateur.

La pirogue, qui transportait également des marchandises, « est entrée en collision » de nuit avec une autre embarcation qui naviguait à vide sur la rivière Tshuapa, à 115 km à l’est de Mbandaka, la capitale provinciale, selon la même source.

« Le manifeste du bord a indiqué 200 personnes embarquées, mais cependant les rescapés parlent de 350 personnes », a ajouté la porte-parole Rebecca Ebale Nguma.

Les naufrages sont fréquents en RDC, vaste pays d’Afrique centrale pourvu de nombreux lacs et cours d’eau dont le plus important axe de communication est le fleuve Congo.

Ces accidents sont généralement provoqués par la surcharge des bateaux, le mauvais balisage des voies navigables, l’absence de signalisation des bateaux et l’inexpérience des pilotes.

La plupart des embarcations ne disposent d’aucun matèriel de sécurité. A la suite d’une série d’accidents, fin avril-début mai, la ministre congolaise des Transports, Marie-Laure Kawanda, avait été révoquée.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte