Politique

De Beers va transférer son centre de tri et de vente au Botswana d’ici 2013

Par
Mis à jour le 19 septembre 2011 à 15:27

De Beers va transférer son centre de tri et de vente au Botswana d’ici 2013 © AFP

Le Botswana et le géant sud-africain du diamant De Beers ont signé un accord d’une durée de dix ans en vertu duquel De Beers va transférer ses services de tri et commerciaux de Londres à Gaborone, a déclaré lundi le porte-parole du gouvernement du Botswana Jeff Ramsay.

« Aux termes de cet accord de dix ans, De Beers a consenti à transférer ses services de tri des diamants bruts ainsi que ses services commerciaux au Botswana d’ici fin 2013, mettant ainsi fin aux ventes à Londres », le précisé le porte-parole.

L’accord a été signé vendredi par le gouvernement du Botswana et De Beers, a indiqué M. Ramsay.

Depuis que les opérations de prospection ont commencé au début des années 70, Debswana — une compagnie détenue conjointement par le gouvernment et De Beers — a vendu ses diamants exclusivement à De Beers, qui à son tour envoyait les diamants à Londres pour les vendre aux clients.

Le géant du diamant va ainsi délocaliser ses opérations de vente et de tri y compris les professionnels, le savoir-faire et l’équipement de Londres à Gaborone.

Le Botswana vendra pour la première fois directement 1O% de ses pierres manufacturées localement, alors que De Beers va augmenter la valeur des diamants livrés aux compagnies manufacturières qui vont passer de 550 millions à 800 millions de dollars.