Politique

Zimbabwe: la production de tabac au plus haut depuis dix ans

Zimbabwe: la production de tabac au plus haut depuis dix ans

Zimbabwe: la production de tabac au plus haut depuis dix ans © AFP

Le Zimbabwe a ouvert mercredi la saison commerciale du tabac, une des récoltes essentielles du pays, avec une production estimée la plus importante depuis 10 ans grâce à l’apport des petits exploitants issus de la réforme agraire.

Avec 150. 000 tonnes sur le marché, la récolte est la plus importante depuis 2002, après la réforme agraire du président Robert Mugabe qui avait saisi plus de 3. 000 fermes appartenant à des Blancs – sur environ 4. 500 – pour les distribuer à des Noirs.

Les prix devraient dépasser ceux de 2011, allant de 1,70 dollars US à 4,75 le kilo (de 1,29 à 3,61 euros), a indiqué la directrice du bureau Marketing de l’industrie du tabac Monica Chinamasa.

« Des rapports indiquent aussi que la production de tabac de nos concurrents, comme le Brésil et les Etats-Unis, est en baisse en raison des intempéries. Ce déficit va profiter à nos fermiers zimbabwéens qui attendent des prix supoérieurs à ceux de l’année dernière », a-t-elle ajouté.

La saison commerciale prendra fin en septembre.

La production de tabac, en augmentation depuis 2009, reste loin du sommet des 236 millions de kilos vendus en 2000.

Le Zimbabwe fut le plus gros exportateur mondial de tabac dans le monde, ce qui représenta 30% des exportations du pays. Mais sa production a chuté à 55. 600 tonnes en 2006, la plus mauvaise depuis l’indépendance en 1980 du Royaume Uni.

La réforme agraire et l’inflation avaient appauvri les fermiers devenus incapables de s’équiper correctement.

La situation s’est améliorée avec la dollarisation de l’économie et la formation d’un gouvernement d’union nationale, début 2009.

Le Zimbabwe possède aujourd’hui quatre salles de vente pour le tabac, alors qu’il n’y en avait qu’une seule jusqu’à l’année dernière.

Shame Kadyauta, un producteur présent à l’ouverture des enchères dans la salle de Boka à Harare, se dit optimiste.

« Aujourd’hui, j’ai apporté 26 balles de tabac et je pense amener 70. 000 tonnes aux enchères cette année », a-t-il indiqué.

Le tabac demeure la plus importante exportation du Zimbabwe, bien que l’activité minière ait dépassé l’agriculture comme principale source de devises.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte