Politique

Somalie: attentat suicide contre un camp militaire près de Mogadiscio

Un attentat suicide a frappé samedi un camp militaire situé à une trentaine de km de Mogadiscio et hébergeant des éléments des forces gouvernementales somaliennes et de la force de l’Union africaine (Amisom), a annoncé un responsable militaire somalien à l’AFP.

Par
Mis à jour le 16 juin 2012 à 13:04

Somalie: attentat suicide contre un camp militaire près de Mogadiscio © AFP

Aucun bilan n’était disponible dans l’immédiat et l’attentat n’a pas été revendiqué.

« Il y a eu un attentat suicide sur un camp militaire d’Afgoye. Nos premières informations indiquent qu’une voiture bourrée d’explosifs a explosé près de la base militaire de Bar Osmail, mais nous n’avons pas d’autres détails pour l’instant », a déclaré à l’AFP Abdukadir Mohamed, un responsable militaire somalien dans la zone.

Afgoye, localité située à environ 30 km au nord-ouest de Mogadiscio, a été reprise fin mai, par les troupes somaliennes épaulées par celles de l’UA, aux insurgés islamistes shebab, dont elle était un bastion.

« L’explosion était très forte et de la fumée s’est élevée du camp, mais nous ne savons pas s’il y a des victimes. La zone a été bouclée par l’armée », a déclaré Muhidin Adan, un habitant de la zone.

Les shebab, récemment intégrés à Al-Qaïda, avaient menacé d’intensifier leur guerre contre le gouvernement somalien et les troupes de l’UA, après la perte d’Afgoye, carrefour stratégique vers le nord, l’ouest et le sud somaliens.

La chute d’Afgoye a constitué un nouveau revers pour les shebab, déjà contraints d’abandonner Mogadiscio en août et plusieurs de leurs bastion depuis face aux offensives militaires dans le reste du centre et sud du pays, où les armées éthiopienne et kényane interviennent aussi depuis fin 2011.