Politique

Mozambique: le nouveau président Filipe Nyusi intronisé

Mozambique: le nouveau président Filipe Nyusi intronisé © AFP

Filipe Nyusi, élu président du Mozambique en octobre sous les couleurs du Frelimo (Front de libération du Mozambique) au pouvoir depuis l'indépendance en 1975, a été intronisé jeudi au cours d?une cérémonie célébrée sur la Place de l'Indépendance à Maputo.

Son principal opposant Afonso Dhlakama, le chef de la Renamo (Resistance nationale mozambicaine), qui ne reconnaît pas le résultat des élections, a boycotté la cérémonie.

« Cette prise de pouvoir est illégale », avait-il déclaré mercredi dans un meeting à Chimoio (centre), d?après l?agence Lusa.

Filipe Nyusi a prêté serment sur la Constitution du Mozambique, avant d’échanger symboliquement son siège avec le président sortant Armando Guebuza.

« Je représente une nouvelle génération, une génération qui reçoit en héritage des succès immenses et des défis exaltants », a déclaré M. Nyusi, le premier chef d’Etat du Mozambique à n’avoir pas combattu lors de la guerre de libération contre le Portugal.

« Comme chef de l?Etat, j?oeuvrerai pour l?ouverture d?un dialogue constructif avec toutes les forces politiques et les organisations civiles pour promouvoir la paix », a t-il poursuivi, alors que la situation politique s?est tendue ces derniers jours avec la Renamo, qui ne reconnaît pas sa légitimité.

Filipe Nyusi a annoncé qu?il présenterait son gouvernement dans les prochains jours. « Je serai ouvert aux propositions et aux idées des autres partis visant à la promotion de la tranquillité et du développement du Mozambique. Les bonnes idées n’ont pas de couleur partisane » a-t-il ajouté.

Le président sortant Armando Guebuza s’est pour sa part félicité de son action passée: « Nous tirons un bilan très positif de la mise en oeuvre de notre mission de lutte contre la pauvreté et pour le bien être de notre peuple », a-t-il assuré, même s’il faisait face à un fort mécontentement populaire à la fin de son deuxième mandat.

Quatre chefs d?Etats de la SADC (Communauté de développement de l?Afrique Australe) étaient présents – Afrique du Sud, Lesotho, Namibie et Tanzanie – ainsi que le président du Portugal, Anibal Cavaco Silva.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte