Politique

Liberia: 40% des forêts vendues en secret à des exploitants forestiers

Liberia: 40% des forêts vendues en secret à des exploitants forestiers

Liberia: 40% des forêts vendues en secret à des exploitants forestiers © AFP

Environ 40% des forêts du Liberia ont été vendues à des compagnies forestières dans le cadre de contrats secrets et souvent illégaux, a affirmé mardi l’ONG Global Witness, quelques jours après l’annonce par la présidence d’une enquête sur l’octroi des permis d’exploitation.

Une enquête menée par Global Witness a révélé que ces deux dernières années, un quart des terres de ce pays d’Afrique de l’Ouest a été cédé à des compagnies d’exploitation forestière, selon le rapport rendu public mardi.

Selon l’ONG, les nouveaux contrats d’exploitation forestière « couvrent désormais 40 % des forêts du Liberia et près de la moitié de ses meilleures forêts vierges ».

« Ils ont donné à des compagnies liées au géant malaisien bien connu de l’exploitation forestière Samling un accès sans précédent à quelques-unes des forêts les plus préservées du Liberia », ajoute l’ONG.

Samling et ses filiales ont été impliqués dans des affaires d’exploitation illégale au Cambodge, au Guyana et en Papouasie-Nouvelle Guinée.

Vendredi, la présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf avait annoncé l’ouverture d’une enquête indépendante sur l’octroi des permis d’exploitation, après avoir suspendu le directeur de l’Autorité du développement forestier, Moses Wogbeh.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte