Sécurité

Niger : douze gendarmes tués lors d’une attaque dans le sud-ouest

| Par AFP
Mis à jour le 21 octobre 2017 à 15h39
Mohamed Bazoum, candidat à la présidentielle de décembre (ici en 2014).

Mohamed Bazoum, candidat à la présidentielle de décembre (ici en 2014). © Vincent Fournier/JA

Douze gendarmes nigériens ont été tués samedi matin dans une attaque dans la région de Tillaberi, dans le sud-ouest du Niger, a déclaré samedi à l’AFP le ministre de l’Intérieur Mohamed Bazoum.

« Il y a eu une nouvelle attaque. Douze gendarmes ont été tués. Les opérations de traque ont été lancées », a affirmé M. Bazoum, joint par téléphone.

Selon une source sécuritaire, l’attaque a visé la gendarmerie d’Ayorou, à 200 kilomètres au nord-ouest de la capitale Niamey.

Des assaillants venus à bord de cinq véhicules ont attaqué à l’aube. Ils ont pris la fuite à l’arrivée des renforts militaires, en emportant deux ou trois véhicules de la gendarmerie, selon cette source.

Des villageois les ont vus repartir avec des corps, a-t-elle ajouté.

Le sud-ouest frontalier du Mali est régulièrement la proie d?attaques de groupes jihadistes. Début octobre, l’une d’elles avait couté la vie à quatre soldats américains et quatre soldats nigériens en patrouille.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte