Sport

CAN 2017 : la Côte d’Ivoire qualifiée dans la douleur

| Par AFP
Mis à jour le 04 septembre 2016 à 10h34
Les Ivoiriens se congratulent après le but de Kodjia face à la Sierra Leone en qualifs pour la CAN-2017, à Bouaké, le 3 septembre 2016.

Les Ivoiriens se congratulent après le but de Kodjia face à la Sierra Leone en qualifs pour la CAN-2017, à Bouaké, le 3 septembre 2016. © AFP/Issouf Sanogo

La Côte d’Ivoire, tenante du titre, a joué avec le feu en arrachant le point du nul, à domicile, face à la Sierra Leone (1-1), synonyme de qualification pour la CAN 2017, samedi, lors de la 6e et dernière journée des éliminatoires.

Un nul à Bouaké suffisait aux hommes de Michel Dussuyer pour valider leur billet pour le Gabon mais le technicien français aurait sans doute préféré s’éviter une dernière demi-heure tendue, consécutive à l’égalisation d’Alhaji Kamara (66e).

Car, en dehors du somptueux retourné acrobatique de Jonathan Kodjia (35e), les Eléphants ont peiné face à des Leone Stars accrocheurs, qui les avaient déjà tenus en échec à l’aller (0-0).

Même sans Serge Aurier, touché à une cheville avec le PSG, la Selefanto dispose pourtant de joueurs de calibre de Gervinho, Eric Bailly ou Salomon Kalou, suffisant sur le papier pour se défaire de la 88e nation mondiale.

Les supporters ivoiriens voudront donc oublier cette prestation insignifiante pour retenir l’essentiel: la Côte d’Ivoire pourra défendre son titre au Gabon, là même où la génération Drogba avait échoué en finale, il y a quatre ans, face à la Zambie d’Hervé Renard.

Les Eléphants rejoignent donc le pays-hôte gabonais mais aussi le Maroc, l’Algérie, le Cameroun, le Sénégal, l’Egypte, le Ghana, le Zimbabwe, le Mali et la Guinée-Bissau, le petit nouveau, déjà qualifiés pour la compétition reine du football africain, prévue du 14 janvier au 5 février.

Avant la fin de cette dernière journée, dimanche, il reste sept places à prendre. Si le Togo a une mince chance de se qualifier, la Tunisie est en ballotage favorable. La RDC, le Burkina Faso et le Bénin, eux, n’ont d’autre chose que de s’imposer, respectivement face à la Centrafrique, le Botswana et le Mali.

Dans les autres rencontres du jour, le Cameroun, déjà qualifié après le nul entre l’Afrique du Sud et la Mauritanie (1-1), a poursuivi son sans-faute (4 victoires, 2 nuls) en disposant de la Gambie (2-0) tandis que le Sénégal a enchaîné une sixième victoire en autant de rencontres en dominant la Namibie (2-0).

De son côté, le Ghana, sans les frères Ayew, n’a pu faire mieux qu’un match nul face au Rwanda (1-1) alors que le Nigeria, déjà éliminé, s’est tourné vers la nouvelle pépite de Manchester City Kelechi Iheanacho pour battre la Tanzanie (1-0).

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer