Politique

Pour l’Union africaine, la CPI mène une « chasse raciale » envers les Africains

La Cour pénale internationale (CPI) mène une « sorte de chasse raciale » en ne poursuivant que des Africains, a affirmé lundi le président en exercice de l’Union africaine (UA), le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn, après la clôture du sommet des chefs d’Etat de l’organisation à Addis Abeba.

Par
Mis à jour le 27 mai 2013 à 14:47

Pour l’Union africaine, la CPI mène une « chasse raciale » envers les Africains © AFP

Lors de la création de la CPI, « l’objectif était d’éviter toute sorte d’impunité, mais désormais le processus a dégénéré en une sorte de chasse raciale », a-t-il déclaré, à l’issue d’un sommet qui a réclamé le transfert à la justice kényane des poursuites engagées par la CPI contre les président et vice-président kényans, pour crimes contre l’humanité.