Politique

Tunisie: deux jihadistes d’Ansar Ashariaa tués et deux arrêtés

Tunisie: deux jihadistes d'Ansar Ashariaa tués et deux arrêtés © AFP

Deux islamistes jihadistes appartenant au mouvement Ansar Ashariaa, organisation terroriste selon les autorités tunisiennes, ont été tués lundi et deux autres arrêtés dans la banlieue ouest de Tunis, a-t-on appris auprès du ministère de l'Intérieur.

« Deux jihadistes terroristes d’Ansar Ashariaa ont été tués et deux autres arrêtés lundi matin dans la banlieue ouest, où la brigade anti-terroriste continue une opération de ratissage », a-t-on précisé.

Les deux hommes arrêtés, identifiés comme Mohamed Khiari et Mohamed Aouadi, dirigent la branche militaire d’Ansar Ashariaa, un groupe impliqué dans l’assassinat de deux opposants tunisiens Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi par balles, selon la même source.

Ansar Ashariaa est lié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), avait récemment affirmé le chef du gouvernement, l’islamiste Ali Larayedh, accusant ce groupe d’être responsable des actes « terroristes » les plus retentissants depuis la révolution de 2011.

Confronté à l’essor de l’islamisme radical et à des groupes armés liés à Al-Qaïda, le gouvernement a durci sa position vis-à-vis des salafistes après avoir été longtemps taxé de laxisme.

Depuis l’assassinat de Mohamed Brahmi le 25 juillet, la Tunisie est plongée dans une crise politique.

L’opposition exige la démission du gouvernement, et certains réclament également la dissolution de l’Assemblée nationale constituante (ANC)dont les travaux ont été suspendus après son boycott par plusieurs députés.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte