Politique

Madagascar: le candidat de Rajoelina veut récupérer les Iles Eparses

Madagascar: le candidat de Rajoelina veut récupérer les Iles Eparses

Madagascar: le candidat de Rajoelina veut récupérer les Iles Eparses © AFP

Le candidat du président de la Transition malgache Andry Rajoelina à l’élection présidentielle de vendredi, Hery Rajaonarimampianina, a promis mercredi de tenter de récupérer les Iles Eparses, un ensemble d’îlots de l’océan Indien resté français à l’indépendance de Madagascar.

« Je promets de me battre pour la restitution de nos îles », a déclaré Hery Rajaonarimampianina dans une allocation télévisée, quelques heures avant la fin de la campagne électorale.

« Cela fait dix ans que Madagascar se bat pour avoir ces îles. Elles contiennent beaucoup de richesses, d’où la difficulté de les récupérer », a-t-il ajouté.

Madagascar revendique les quatre Iles Eparses (sur cinq) situées dans le Canal du Mozambique, à l’ouest de ses côtes : Bassas da India, Europa, les Iles Glorieuses et Juan de Nova.

Rattachées aux Terres australes et antarctiques françaises (TAAF), les Iles Eparses ne sont pas habitées en permanence, et sont occupées par quelques militaires et des scientifiques qui s’y relaient. Leur zone économique exclusive, extrêmement vaste et riche en poissons, pourrait notamment contenir des hydrocarbures.

L’élection présidentielle doit permettre à Madagascar de revenir à l’ordre constitutionnel, plus de quatre ans après le renversement du président Marc Ravalomanana par Andry Rajoelina, en mars 2009. Les deux hommes n’ont pu se présenter, mais ils ont leurs candidats, l’entourage de M. Rajoelina ayant adoubé l’ancien ministre des Finances Hery Rajaonarimampianina.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte