Politique

Nigeria: spectaculaire vidéo du sauvetage d’un marin coincé dans une épave

Une spectaculaire et angoissante vidéo du sauvetage miraculeux d’un marin nigérian de 29 ans, secouru par des plongeurs après trois jours coincé dans une poche d’air au fond de l’épave de son navire, a été rendue publique.

Par
Mis à jour le 4 décembre 2013 à 19:49

Nigeria: spectaculaire vidéo du sauvetage d’un marin coincé dans une épave © AFP

Harrison Okene était présumé mort avec dix autres membres d’équipage après le chavirage de son remorqueur, le Jascon IV, le 26 mai au large des côtes nigérianes.

Il a en fait survécu en se glissant sous une bulle d’air dans un compartiment de l’épave, qui gisait au fond de la mer par près de 30 mètres de fond, posée à l’envers.

La vidéo, filmée par une caméra montée sur le masque d’un secouriste, montre la lente et pénible progression du plongeur dans les méandres du navire jusqu’à l’apparition surprise d’une main dans les eaux sombres.

« Tu en as trouvé un, c’est ça? », lui demande en anglais, avec un accent sud-africain, son collègue qui pilote depuis la surface les opérations de secours, pensant qu’il s’agit d’un nouveau cadavre immergé sous la coque.

Mais la main, ornée d’une bague en or à l’annulaire et dont les doigts sont plissés par l’eau de mer, se tend vers son sauveur et attrape précipitamment le gant du plongeur.

« Il est vivant! il est vivant! », s’exclame alors le secouriste, abasourdi de cette rencontre.

« Okay, garde-le là. Bon. . . Il faut juste que tu le gardes là, okay? Ne le bouge pas. Putain de merde! Je ne sais pas ce qu’on va faire », lâche son collègue depuis la surface.

Torse nu, vêtu d’un simple short noir, Harrison a survécu plus de 60 heures dans un compartiment de quelques mètres cubes, dans l’obscurité complète et les pieds dans une eau jonchée de débris en tout genre.

L’entreprise néérlandaise DCN Diving, qui a mené l’opération de secours, a transmis cette vidéo à l’AFP.

Dans un e-mail, l’entreprise a déclaré vouloir diffuser la vidéo, longue de presque 11 minutes, « en hommage à tous ceux qui ont participé à ce sauvetage incroyable ».

Dix membres de l’équipage de Harrison sont morts dans l’accident, qui a eu lieu près du site pétrolier de l’exploitant américain Chevron d’Escavros, au Nigeria. Une forte houle est à l’origine du chavirement du remorqueur, selon Chevron. Harrison Okene, le cuisinier du bord, est le seul survivant.