Politique

Burundi: le pouvoir prêt à libérer des manifestants si les manifestations cessent

Le gouvernement burundais est prêt à libérer les manifestants arrêtés et rouvrir les radios fermées depuis le début de la contestation contre un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza si les manifestations cessent, a affirmé mardi le premier vice-président burundais.

Par
Mis à jour le 5 mai 2015 à 11:00

Burundi: le pouvoir prêt à libérer des manifestants si les manifestations cessent © AFP

« Pour créer un climat d’apaisement, le gouvernement est disposé à relâcher les jeunes gens qui ont été arrêtés », a déclaré Prosper Bazombanza, proposant aussi de suspendre « les mandats d’arrêt » émis contre des figures de la société civile et de rouvrir les radios indépendantes à condition que « les manifestations et le mouvement d’insurrection s’arrêtent ».