Politique

Centrafrique: « les anti-balaka sont des ennemis »

La force africaine en Centrafrique (Misca) considère désormais les miliciens majoritairement chrétiens anti-balaka comme des « ennemis » qui seront traités comme tel, a annoncé mercredi le chef de la Misca, le général congolais Jean-Marie Michel Mokoko.

Par
Mis à jour le 26 mars 2014 à 09:06

Centrafrique: « les anti-balaka sont des ennemis » © AFP

« Désormais, nous considérons les anti-balaka comme des ennemis de la Misca. Et nous les traiterons en conséquence », a déclaré le général dans un entretien à la radio privée centrafricaine Radio Ndeke Luka, après les violences de ces derniers jours à Bangui au cours desquelles les soldats africains ont essuyé des tirs de la part d’anti-balaka.