Politique

Côte d’Ivoire: Compaoré confiant dans la tenue « bientôt » des élections

Le président burkinabé Blaise Compaoré, facilitateur dans la crise ivoirienne, s’est déclaré mercredi soir à Paris confiant dans la tenue « très bientôt » de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, qui vient d’être à nouveau reportée.

Par
Mis à jour le 19 novembre 2008 à 18:14

Côte d’Ivoire: Compaoré confiant dans la tenue « bientôt » des élections © AFP

« Je pense que les élections se préparent bien », a déclaré M. Compaoré à la presse à l’issue d’un entretien à l’Elysée avec Nicolas Sarkozy.

« La question fondamentale dans cette crise, c’est la question de l’identification (des électeurs, ndlr). Des instruments très précis et très performants ont été mis en place pour permettre cette identification, ça prend bien sûr un peu plus de temps que prévu, pour des raisons surtout techniques, mais je pense qu’il faut être confiant que ces élections se feront dans la transparence et dans l’équité », a-t-il ajouté.

Interrogé sur la date probable du scrutin, Blaise Compaoré a répondu que c’était « à la commission électorale (ivoirienne) de proposer la date ». « Ca se fera très bientôt », a assuré le chef de l’Etat burkinabé.

M. Compaoré est « plutôt optimiste », a-t-on commenté à l’Elysée. « Il a indiqué avoir obtenu des assurances des différents acteurs et a un calendrier en tête. Pour lui, les listes électorales définitives pourraient être bouclées en mars et les élections avoir lieu en avril 2009 », a-t-on ajouté.

Prévu en octobre 2005, le scrutin a déjà été plusieurs fois repoussée, officiellement en raison de retards dans les préparatifs.

Il doit permettre à la Côte d’Ivoire de sortir de la grave crise née d’un coup d’Etat manqué en 2002 des rebelles des Forces nouvelles (FN) contre le président Laurent Gbagbo, qui avait consacré la partition du pays en deux, le nord sous contrôle rebelle et le sud sous contrôle gouvernemental.