Politique

Mauritanie: l’UE va étudier des « mesures appropriées »

L’Union européenne va examiner des « mesures appropriées » à l’encontre de la Mauritanie en raison des efforts « insuffisants » du pouvoir pour rétablir « l’ordre constitutionnel » dans le délai fixé par l’UE qui expire jeudi, a déclaré le ministère français des Affaires étrangères.

Par
Mis à jour le 20 novembre 2008 à 11:47

Mauritanie: l’UE va étudier des « mesures appropriées » © AFP

« Le 20 octobre dernier, l’Union européenne a donné un mois à la junte pour faire des propositions en vue de ce retour à l’ordre constitutionnel », a déclaré Frédéric Desagneaux, porte-parole du Quai d’Orsay.

« Compte tenu du caractère jugé insuffisant par la communauté internationale des propositions faites par la junte, les Etats membres de l’Union européenne vont examiner, sur la base de propositions de la Commission, les mesures appropriées prévues dans le cadre de l’article 96 de l’accord de Cotonou », a ajouté le porte-parole.

Ancienne puissance coloniale en Mauritanie, la France assure jusqu’à la fin de l’année la présidence semestrielle de l’UE.

M. Desagneaux n’a pas donné plus de détails sur de possibles mesures à l’encontre de ce pays. Des sanctions européennes pourraient prendre la forme d’une suspension des relations diplomatiques et de l’aide au développement, hors aide humanitaire.