Politique

Mauritanie: libération du président renversé en août par un putsch

Le président mauritanien renversé le 6 août par un coup d’Etat, Sidi Ould Cheikh Abdallahi, a été remis en liberté dimanche comme l’exigeait la communauté internationale depuis le putsch, et déposé à son domicile à Nouakchott, a-t-on appris de source sécuritaire.

Par
Mis à jour le 21 décembre 2008 à 09:17

« Le président Sidi a été libéré, quatre véhicules militaires sont venus le prendre à Lemden (son village natal situé à 250 km de la capitale, ndlr) pour le ramener dimanche aux premières heures à Nouakchott », a déclaré à l’AFP une source sécuritaire, ne souhaitant pas être citée.

« Il a été déposé par les militaires chez lui, à son domicile privé de Nouakchott. Il est désormais libre de ses mouvements », a ajouté cette source.

Le président déchu, surnommé « Sidi », a été détenu au total 136 jours, officiellement placé « en résidence surveillée » par la junte dirigée par l’ex-chef de la garde présidentielle, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, au pouvoir depuis le putsch.