Politique

Cameroun: saisie de 187 pointes d’ivoire près de Yaoundé

Les autorités camerounaises ont saisi lundi 187 pointes d’ivoire, représentant une « centaine d’éléphants abattus », a rapporté la radio d’Etat.

Par
Mis à jour le 1 septembre 2014 à 19:10

Cameroun: saisie de 187 pointes d’ivoire près de Yaoundé © AFP

Des agents du ministère de la Forêt et de la Faune (Minfof) ont saisi « 187 pointes d’ivoire » à Nsimalen, une banlieue de Yaoundé, a indiqué la Cameroon radio-television (Crtv).

La cargaison a été interceptée alors qu’elle se trouvait dans une « voiture militaire en provenance du sud (du pays) pour Yaoundé (centre) », a ajouté la radio.

De même source, les trafiquants qui transportaient les pointes d’ivoire saisies, ont réussi à s’enfuir.

« Il est difficile d’estimer la valeur (de ces pointes d’ivoire) » mais cela représente « plus de 100 éléphants abattus », a réagi Issola Dipanda, responsable régional du Minfof pour la région du Centre, qui a pour chef-lieu Yaoundé.

« L’éléphant est une espèce intégralement protégée » au Cameroun, a rappelé M. Dipanda, interrogé par la Crtv.

En 2012, environ 500 éléphants avaient été abattus dans le parc national de Bouba Ndjidda (nord du Cameroun).