Politique

Madagascar: un ministre affirme avoir été agressé, son avion incendié

Par
Mis à jour le 5 février 2009 à 13:44

Le ministre malgache de l’économie Ivohasina Razafimahefa a affirmé jeudi à l’AFP avoir été victime d’une agression lors d’une visite deux jours plus tôt en province mardi, durant laquelle l’avion privé qu’il utilisait a été incendié.

« Lorsque je suis arrivé à Farafangana (côte sud-est), on a fait circuler des fausses informations, complètement mensongères, selon lesquelles j’avais dans mon avion de l’argent que j’aurais pris dans la Banque centrale de Manakara (100 km plus au nord), et que j’allais prendre de l’argent ou des biens publics à Farafangana », a relaté jeudi à l’AFP Ivohasina Razafimahefa, ministre de l’Economie, du commerce et de l’industrie.

« A cause de ces informations, la population s’en est pris à l’avion, en espérant qu’il y aurait une grosse somme mais évidemment ils n’ont rien trouvé. Déçus, ils ont décidé de brûler l’avion », a-t-il poursuivi.

Le ministre a dû se réfugier dans son hôtel avant de regagner la capitale malgache mardi soir, en hélicoptère.

M. Razafimahefa a précisé qu’il s’était rendu à Farafangana notamment pour travailler au « rétablissement » du ravitaillement en produits de première Nécessité « qui deviennent de plus en plus rares ».

La Grande Ile est secouée par une crise politique entre le maire élu de la capitale Andry Rajoelina et le régime du président Marc Ravalomanana, sur fond notamment de difficultés économiques croissantes pour la population.