Politique

Chute des prix confirmée au Zimbabwe après l’abandon de la monnaie locale

Chute des prix confirmée au Zimbabwe après l'abandon de la monnaie locale

Chute des prix confirmée au Zimbabwe après l'abandon de la monnaie locale © AFP

Les prix ont chuté de 3% en mars au Zimbabwe, confirmant une tendance à la baisse amorcée après l'abandon de la devise locale en début d'année sur fond d'hyperinflation record, a annoncé jeudi l'Office central des statistiques (CSO).

« Le taux d’inflation mensuel s’est établi à -3% en mars 2009, contre -3,1% en février », selon un communiqué du CSO.

Le Zimbabwe, dont l’économie est en ruine, a connu l’an dernier des taux d’inflation inouïs, estimés à plusieurs milliards pour cent par les économistes.

Le CSO a arrêté de mesurer l’évolution des prix en dollars zimbabwéens en janvier, quand le gouvernement a légalisé l’utilisation des devises étrangères pour l’ensemble des échanges. Depuis, la monnaie locale a totalement disparu de la circulation.

A la mi-février, l’ancien opposant Morgan Tsvangirai a accepté de devenir Premier ministre d’un gouvernement d’union nationale avec le président Robert Mugabe, 85 ans et au pouvoir depuis 1980, dans le but notamment de redresser l’économie.

Mais le pays attend toujours les lignes de crédit des bailleurs de fonds étrangers, a indiqué mercredi le ministre des Finances Tendai Biti. De nombreux donateurs hésitent à dégager de l’aide alors que le président Mugabe continue de maintenir en prison des détenus politiques au Zimbabwe, où les violations des droits de l’Homme se poursuivent.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte