Politique

Libye: le président nigérien appelle l’ONU à œuvrer pour mettre fin au chaos

| Par AFP
Libye: le président nigérien appelle l’ONU à œuvrer pour mettre fin au chaos

Libye: le président nigérien appelle l'ONU à œuvrer pour mettre fin au chaos © AFP

Le président du Niger Mahamadou Issoufou a appelé jeudi la communauté internationale à prendre des initiatives « courageuses » pour mettre fin au « chaos » en Libye, qui menace la sécurité et l’économie nigériennes.

« La communauté internationale, en rapport avec les pays voisins de la Libye, doit créer les conditions de neutralisation des milices, réconcilier tous les Libyens sans exception, former un gouvernement d’union qui organisera des élections sous l’égide de la communauté internationale », a déclaré M. Issoufou, en réclamant une mission onusienne de stabilisation des institutions.

« C’est à la communauté internationale de prendre une grande initiative diplomatique en vue de promouvoir une réconciliation nationale qui doit consacrer la fin de la violence et du chaos (. . . ) il faut avoir le courage de changer radicalement de perspective », a poursuivi M. Issoufou.

« En tant que dirigeant d’un pays voisin de la Libye, dont l’économie et la sécurité ont été gravement affectées par ce qui s’y déroule depuis trois ans, ma conviction est qu’il est dangereux de laisser les choses en l’état », a-t-il ajouté.

La Libye, où deux gouvernements et deux parlements concurrents se disputent la légitimité politique, et où les combats entre milices font rage, s’est enfoncée dans le chaos depuis la chute du régime Kadhafi, en 2011.

La situation dans le sud du pays, refuge de groupes armés jihadistes, et de trafiquants en tout genre, inquiète particulièrement la communauté internationale, qui craint le développement d’un foyer terroriste.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer