Politique

Cameroun : pour Samuel Eto’o, un coup d’épée dans l’eau ?

Candidat à la présidence de la Fédération camerounaise de football, Samuel Eto’o accuse son principal adversaire, le sortant Seidou Mbombo Njoya, de corruption – documents à l’appui ! La commission d’éthique l’a débouté, mais l’ancien international n’a pas dit son dernier mot.

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital

Sans engagement

Payez une fois par an et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !