Politique économique

OMC : pourquoi la candidature de Ngozi Okonjo-Iweala chamboule tous les pronostics en Afrique

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 11 juin 2020 à 18h41
Ngozi Okonjo-Iweala, alors ministre de l'Économie et des Finances. Au Forum sur le partenariat entre l'Afrique et la France à Bercy le 06 février 2015.

Ngozi Okonjo-Iweala, alors ministre de l'Économie et des Finances. Au Forum sur le partenariat entre l'Afrique et la France à Bercy le 06 février 2015. © © Bruno Levy pour JA

L’ancienne ministre des Finances a été proposée par le Nigeria pour prendre la tête de l’OMC. Cinq choses à savoir autour de cette arrivée qui rebat les cartes.

L’économiste du développement et ancienne ministre des Finances du Nigeria, Ngozi Okonjo-Iweala, a été désignée candidate au poste de directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), après la démission brutale de Roberto Azevêdo. Ce choix intervient alors que le président Muhammadu Buhari avait déjà nommé Yonov Frederick Agah. Pourquoi ce changement soudain?

Le rôle de directeur général de l’OMC n’a jamais été occupé par un Africain, et bien que d’autres, comme Amina Mohamed du Kenya, soient considérés comme des options viables, plusieurs éléments contribuent à présenter Ngozi Okonjo-Iweala comme étant la candidate africaine la plus solide.

  • 1/ Un curriculum vitae convaincant

Ngozi Okonjo-Iweala a plus de 30 ans d’expertise dans le développement et la finance à son actif. Sa carrière de 25 ans au sein du groupe de la Banque mondiale, a atteint son point d’orgue lors de son ascension au poste de directrice générale de l’organisation de 2007 à 2011.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte