Agroalimentaire

Mauritanie : le marocain Unimer s’implante à Nouahdibou

L'usine de Nouadhibou devrait générer environ 1 000 emplois selon Unimer. © Unimer

Le groupe marocain Unimer va construire un complexe industriel dans la Zone franche de Nouadhibou, en Mauritanie. Le site, qui nécessitera un investissement de l'ordre de 28 millions de dollars, permettra le traitement de 100 000 tonnes de produits pélagiques (anchois, sardines, etc.).

Le groupe marocain Unimer, spécialiste des produits de la mer, a signé un protocole d’accord avec le ministère des Pêches et de l’Économie maritime de la Mauritanie pour l’installation d’un complexe industriel de transformation et de valorisation des espèces pélagiques (sardines, anchois) dans la Zone franche de Nouadhibou.

Dans un communiqué publié le 15 mai, la société dirigée par Said Alj indique que « le coût global de ce programme d’investissement est de 28 millions de dollars destinés à couvrir les travaux d’aménagement du site, les installations de production, de transformation et de stockage de 100 000 tonnes de produits pélagiques dont certaines espèces n’ont jamais été directement exploitées telles que l’anchois et la sardine ». Les travaux de construction de ce complexe intégré d’une superficie totale de 6 hectares, rapporte le groupe côté à la Bourse de Casablanca, seront réalisés sur une période n’excédant pas trois ans.

Lire aussi : 

Produits de la mer : Unimer absorbe Consernor

Mauritanie : nouvel accord de pêche avec l’UE

Accords et désaccords dans la pêche mauritanienne

Marché national

L’installation du géant marocain à Nouahdibou devrait renforcer la visibilité de cette zone franche créée en janvier 2013. Dans son communiqué, Unimer, qui appartient au holding marocain Saham, s’est notamment engagé à « accorder une attention particulière à la formation technique du personnel qui sera recruté ainsi qu’à la collaboration avec les instituts de formation technique et de recherche halieutique ».

Le marocain, qui réalise 85% de ses activités dans l’agro-industrie à l’export, a également promis « d’encourager la promotion de ses produits sur le marché national et [de] contribuer au développement d’activités connexes liées aux besoins d’exploitation ». L’installation de ce nouveau complexe industriel devrait entraîner la création d’environ 1 000 emplois directs.

Résultats

En 2013, Unimer a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 3,38 milliards de dirhams (413 millions de dollars), en léger recul de 2% sur un an. Une déconvenue plus que largement compensée par la hausse du résultat net qui s’est établi à 59,4 millions de dirhams (environ 7,2 millions de dollars) en progression de 16,3% par rapport à celui de 2012 (36,3 millions de dirhams).

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte